menu

Les métiers de l’horlogerie au cœur d’une édition record des SwissSkills

Il aura fallu patienter quatre ans, mais cette fois-ci les meilleurs jeunes professionnels de tout le pays se réuniront bien à Berne du 7 au 11 septembre pour la troisième édition des SwissSkills. Les métiers microtechniques et horlogers se présenteront au public dans un nouvel écrin au cœur de l’événement.

 Après une édition 2020 annulée en raison de la situation pandémique, cette nouvelle mouture des SwissSkills est très attendue. En effet, le besoin de promouvoir l’apprentissage est croissant, notamment en Suisse romande, et cet événement national offre une opportunité unique aux 120'000 visiteurs attendus à Berne de découvrir les 150 métiers (un record !) exposés. Le conseiller fédéral Guy Parmelin l’a d’ailleurs rappelé il y a quelques jours lors du Kickoff Team Romandie à Fribourg : « Les SwissSkills donnent une excellente image de la formation professionnelle. Elles montrent quelque chose de sportif et ludique et sont également le moyen de sensibiliser les parents et les jeunes à l’apprentissage. ».

Devenir champion suisse
Aux côtés des démonstrations de métiers, plus de 1'000 jeunes professionnels, dont 200 suisses romands, tenteront de décrocher un titre de champion de Suisse dans l’un des 85 championnats des métiers. Ces compétitions agissent souvent comme un réel tremplin pour la carrière des participants et elles leurs permettent également de vivre une expérience riche en émotions et en développements personnels. Lors des qualifications organisées par la Convention Patronale à Delémont en mars dernier, un apprenti micromécanicien l’avait justement relevé : « On doit sortir de sa zone de confort et tout donner de la première à la dernière minute. J’ai été surpris du niveau élevé demandé, mais j’ai beaucoup appris sur mes capacités en une journée. ».

Deux titres nationaux en microtechnique
Durant ces qualifications menant aux premiers championnats suisses des métiers microtechniques, les douze meilleurs apprentis ont obtenu leur précieux ticket pour les finales à Berne. Ces dernières se dérouleront sur quatre jours et opposeront six équipes, composées chacune d’un dessinateur en construction microtechnique et d’un micromécanicien. Un format inédit aux SwissSkills qui illustre la nécessaire collaboration entre les professionnels des deux métiers dans la branche. La meilleure équipe se verra remettre deux titres nationaux, un pour chaque métier, lors de la grande cérémonie de clôture à la Postfinance-Arena.

Plongée dans l’univers horloger
Les trois métiers horlogers ainsi que le tout nouveau métier de qualiticien en microtechnique seront également à l’honneur dans la partie démonstration du stand. Le visiteur aura l’occasion de plonger dans leur univers, d’échanger avec des apprentis et de formateurs de la branche, mais également de passer une blouse blanche et se mettre dans la peau d’un architecte du temps.

Cette partie démonstration se trouve au premier étage d’un tout nouveau stand mis sur pied par la Convention patronale en plein cœur des SwissSkills (halle 2.0). Un nouvel écrin qui propose une immersion dans la passion des métiers de l’horlogerie et qui se veut à l’image de notre branche : entre tradition et innovation.

Rendez-vous sur le stand des métiers microtechniques et horlogers dans la halle 2.0 pour découvrir la richesse des métiers de la branche et encourager nos compétiteurs.

 

Métiers en compétition

  • Micromécanicien.ne CFC
  • Dessinateur.trice en construction microtechnique CFC

Métiers en démonstration

  • Opérateur.trice en horlogerie AFP
  • Horloger.ère de production CFC
  • Horloger.ère CFC
  • Qualiticien.ne en microtechnique CFC

Afin d'assurer son bon fonctionnement, nous vous informons que ce site utilise des cookies. Consulter notre page relative à la Politique des données.