menu

Se dépasser pour devenir champion suisse

Durant quatre jours, 36 apprentis ont participé à Delémont aux qualifications menant aux premiers championnats suisses des métiers microtechniques. Les douze meilleurs ont obtenu leur précieux ticket pour les finales en septembre à Berne durant les SwissSkills 2022.

Il aura finalement fallu patienter deux ans pour voir à l’œuvre les meilleurs apprentis dessinateurs et dessinatrices en construction microtechnique et micromécaniciens et micromécaniciennes. Initialement prévues en mars 2020, puis repoussées en raison de la pandémie, les qualifications menant aux SwissSkills 2022 ont pu cette fois-ci bien avoir lieu. Cette première étape, comme les futures finales, a été organisée par la Convention patronale de l’industrie horlogère suisse et mènera les deux meilleurs apprentis au titre de champion suisse dans leur métier respectif.

« Le niveau est élevé »

Ce sont 36 apprentis en 3ème ou 4ème année de formation qui ont concouru au cœur du salon interjurassien de la formation de Delémont. Ils proviennent d’entreprises ou de écoles professionnelles techniques  des cantons qui composent l’arc horloger, à savoir Genève, Vaud, Neuchâtel, Jura et Berne.

Les compétiteurs avaient huit heures pour venir à bout de leur épreuve. Les dessinateurs en construction microtechnique avaient pour mission de concevoir une pièce et d’en réaliser les plans alors que les micromécaniciens ont alterné tournage et fraisage afin de fabriquer puis assembler un micromètre.

Ces deux épreuves, élaborées par un collège d’experts des deux métiers, ont obligé les apprentis à repousser leurs limites et donner le meilleur d’eux-mêmes : « En lisant le cahier des charges, j’ai vite compris qu’il fallait passer en mode compétition si je voulais terminer dans les temps. Le niveau est élevé ! » constate l’un d’eux à l’issu du concours. Une expérience enrichissante pour l’ensemble des participants qui leur sera bien utile dans la suite de leur parcours professionnel et pour leurs futurs examens.

Les finales, un travail d’équipe

Alors que les qualifications se sont déroulées dans un format individuel, les finales à Berne se tiendront avec six équipes, composées chacune d’un dessinateur en construction microtechnique et d’un micromécanicien. Un format inédit aux championnats des métiers qui illustre la nécessaire collaboration entre les professionnels des deux métiers. Les équipes se formeront dans un teambuilding pour faire connaissance et développer leurs points forts, mais apprendront aussi à gérer la pression.

Le rendez-vous pour les finales est d’ores et déjà pris : du 7 au 10 septembre durant les SwissSkills 2022 à Berne. Avec, au bout de l’aventure, les titres de champion suisse et un joli tremplin pour ces futurs professionnels.

Les 12 apprentis qualifiés pour les finales

Dessinateurs et Dessinatrices en construction microtechnique

  • Nicolas Rais (JU) - Preci-DIP SA à Delémont
  • Artur Javier Kun Gerlades (BE) - CEFF à Saint-Imier
  • Frédéric Ryf (JU) - CEJEF à Porrentruy
  • Julie Neuenschwander (JU) - CEJEF à Porrentruy
  • Nicolas Ries (NE) - G&F Châtelain à La Chaux-de-Fonds
  • Luana Accomando (JU) - CEJEF à Porrentruy

Micromécanciens et Micromécaniciennes

  • Louis Wuillemin (BE) - Ebauches Micromécanique Precitrame SA à Tramelan
  • Gjezair Ramanaj (NE) - Capsa Camille Piquerez SA à La Neuveville
  • Farhad Ibrahim (BE) - CEFF à Saint-Imier
  • Romain Longuet-Clausier (VD) - Audemars Piguet au Brassus
  • Léonard Mercier (BE) - Montres Valgine aux Breuleux
  • Luca Prudent (GE) - CFPT à Genève

L’ordre des qualifiés ci-dessus est sans notion de classement.

Revivre les qualifications en images

Afin d'assurer son bon fonctionnement, nous vous informons que ce site utilise des cookies. Consulter notre page relative à la Politique des données.