menu
habillage

Polisseur/euse - Termineur/euse en habillage horloger

Description

Lors de l’usinage des pièces métalliques, les opérations laissent généralement des traces (aspérités, bavures, résidus de soudage, etc.). Les polisseurs soumettent les pièces usinées à toute une série d’opérations pour préparer la surface avant de lui donner un aspect final (poli ou satiné).

Ils polissent les pièces à l’aide de différents supports (disques en toile, brosses,...) recouverts de matière abrasive. L’industrie horlogère emploie un grand nombre de polisseurs, particulièrement pour terminer les parties constitutives d’une boîte de montre telles que carrures, fonds de boîtes, maillons de bracelets, fermoirs.

Les termineurs en habillage horloger possèdent un bagage théorique et pratique plus important que les polisseurs, notamment en mécanique. Cela leur permet de préparer et régler les machines et l’outillage, concevoir des prototypes, les gammes opératoires.

Deux orientations s’offrent à eux. La première «haute horlogerie» leur permet de développer leur compétence sur des machines conventionnelles et de travailler sur des pièces et des matériaux complexes (pièces serties, en or, forme complexe). La seconde «commande numérique» leur donne des compétences opérationnelles sur les machines à commande numérique de terminaison. Ils sont à même de régler et d’engager une mise en train sur des machines complexes et spécifiques.

Formation & titre obtenu

Polisseur AFP
2 ans pour les polisseurs en apprentissage dual (école-entreprise).

Termineur en habillage horloger CFC
3 ans en apprentissage dual (école-entreprise).
Orientations :
- haute horlogerie
- commande numérique.

Conditions d’admission

  • Scolarité obligatoire achevée
  • Concours d’entrée dans les entreprises

Qualités requises

Pour les deux métiers, il est indispensable de posséder les qualités suivantes :

  • Bonne acuité visuelle et habileté manuelle
  • Intérêt pour le travail de la matière
  • Rapidité d’exécution, rigueur et précision

Les termineurs en habillage horloger doivent en outre être aptes à travailler de façon autonome et s’intéresser à la mécanique.

Perspectives professionnelles

Les polisseurs travaillent essentiellement dans l’industrie horlogère et la fabrication industrielle de produits haut de gamme. Très recherchés pour leur savoir-faire et leur dextérité, ils ont de bonnes perspectives d’emploi. Les termineurs en habillage horloger peuvent devenir chefs d’atelier.

Perfectionnement

Les polisseurs peuvent poursuivre leur formation afin d’obtenir le CFC de termineur en habillage horloger, soit par la voie de l’apprentissage, soit par la formation en polissage pour adultes.

Les termineurs en habillage horloger ont des perspectives de formation complémentaire
dans les domaines de la logistique, des processus industriels et de la qualité.

Adresses des écoles

CEJEF - Centre jurassien d’enseignement et de formation - Division technique
Cité des Microtechniques,
2900 Porrentruy
Tél. 032 465 35 53

CFPT- Centre de formation professionnelle technique - Ecole d’horlogerie
Route du Pont-Butin 43,
1213 Petit-Lancy 1
Tél. 022 388 87 09

Informations utiles

Portail d’informations générales sur la formation et sur les places d’apprentissage

Pour les futurs apprentis :
Offices ou Services de la formation professionnelle cantonaux

Pour les entreprises :
Convention patronale de l’industrie horlogère suisse (CP)

Afin d'assurer son bon fonctionnement, nous vous informons que ce site utilise des cookies. Consulter notre page relative à la Politique des données.