menu
fabrication

Micromécanicien/ne

Description

Les micromécaniciens fabriquent et assemblent des pièces de très petites dimensions qui servent à la production de composant et d’outillage tels que mouvements et habillages horlogers, prothèses médicales, instruments de mesure ou de contrôle, étampes, etc. Ils fabriquent des prototypes, des pièces uniques ou des séries plus importantes, dont la qualité doit être irréprochable.
Ils reçoivent des plans élaborés par le bureau technique et les adaptent aux possibilités réelles des machines de production. Ils définissent l’usinage des pièces à partir de plaques ou barres de métal, ou d’autres matières. Ils choisissent l’ordre des opérations et les machines à utiliser (machines conventionnelles ou à commande numérique).

Les micromécaniciens sont actifs dans de nombreux secteurs industriels. A ce titre, ils doivent se spécialiser dès la 3ème année dans un domaine spécifique (fabrication et CNC, étampe/moule ou décolletage). Dans la pratique, ils collaborent étroitement avec l’ensemble des professionnels de la microtechnique. 

Rechercher une place d'apprentissage

44 places d'apprentissages disponibles pour ce métier.

			
5

places

Micromécanicien/ne (Fabrication et CNC) CFC
Ceff INDUSTRIE
2610 St-Imier (BE)
3

places

Micromécanicien/ne (Fabrication et CNC) CFC
BBZ Biel-Bienne
2500 Bienne (BE)
5

places

Micromécanicien/ne (Etampe / moule) CFC
Ceff INDUSTRIE
2610 St-Imier (BE)
3

places

Micromécanicien/ne (Fabrication et CNC) CFC
CFP Biel-Bienne
2500 Bienne (BE)
1

place

Micromécanicien/ne (Etampe / moule) CFC
Le petit-fils de L.U. Chopard & Cie SA
1217 Meyrin (GE)
8

places

Micromécanicien/ne (Fabrication et CNC) CFC
Division technique du CEJEF
2900 Porrentruy (JU)

Formation & titre obtenu

4 ans en école à plein temps ou en apprentissage dual (école-entreprise).

La formation permet de se spécialiser dès la 3ème année dans l’un des trois domaines spécifiques suivants :

  • Fabrication et CNC
  • Etampe/moule
  • Décolletage

Conditions d’admission

  • Scolarité obligatoire achevée
  • Concours d’entrée dans les entreprises et les écoles

Qualités requises

  • Rigueur
  • Habileté manuelle
  • Précision
  • Bonne représentation spatiale
  • Esprit logique et méthodique
  • Intérêt pour le travail de la matière et la mécanique

Perspectives professionnelles

Les micromécaniciens trouvent des débouchés dans les secteurs industriels comme l’horlogerie, la robotique, l’électronique, l’informatique, l’aéronautique, l’optique, les télécommunications, etc. Avec l’expérience, ils peuvent accéder à des postes à responsabilités (chef d’équipe, agent technico-commercial, etc.).

Perfectionnement

La formation de micromécanicien/ne offre de nombreuses perspectives de formation complémentaire dans les différentes Ecoles supérieures (ES) et Hautes écoles spécialisées (HES) de Suisse romande. Pour l’accès aux HES, la maturité professionnelle technique est requise.

Exemples de formation possible :

  • Technicien/ne ES en microtechniques
  • Ingénieur/e HES en microtechniques

Portrait d’ambassadeur

Nicolas

« C’est un travail à la fois manuel et intellectuel. Pour réaliser une montre à partir d’un dessin technique, je dois me montrer habile, minutieux mais aussi capable de conceptualiser le résultat. Et quand je prends dans mes mains une montre fabriquée par mon entreprise, je ressens de la fierté. »

Pour Nicolas, l’horlogerie c’est un savoir-faire et plein de métiers différents. Lui, il a appris à être logique, à garder les pieds sur terre et à se salir les mains !

Une anecdote le concernant ? Il aime bien se mettre sur son 31, entrer dans une bijouterie et se dire qu’il a participé à la création de certaines des plus belles montres qui sont là.

Adresses des écoles

Informations utiles

Afin d'assurer son bon fonctionnement, nous vous informons que ce site utilise des cookies. Consulter notre page relative à la Politique des données.